L’inscription à la maternité

Bien que je ne sache pas encore précisément dans quelle maternité je vais accoucher, je me suis inscrite à la maternité publique, le Corniche Hospital. C’est le seul hôpital de la ville dédiée exclusivement à la maternité avec près de 15000 naissances par an. C’est également l’hôpital de choix en cas de prématurité, voilà pourquoi j’ai décidé d’y ouvrir un dossier, au cas où…

J’en ai entendu des vertes et des pas mûres sur cet hôpital et son administration :

– pas d’inscription avant 12, à moins que ce ne soit 20 semaines ?

– des files d’attentes de 3 à 4 h alors qu’on a rendez-vous à une heure précise…

– de la paperasse à n’en plus finir, etc…

Tout ca me rappelle étrangement la maison qui rend fou dans les 12 travaux d’Astérix…

Je me suis donc bien renseignée sur les papiers à fournir. N’ayant pas envie de m’entendre dire après des heures d’attente qu’il faudrait revenir pour un papier manquant, j’ai rassemblé toutes les photocopies, les originaux et les traductions en anglais et en arabes de nos passeports et certificat de mariage.

J’avais entendu dire que plus on arrive tôt, mieux c’est. Je voulais profiter que nous habitions tout près pour y aller de bonne heure. Le déménagement approchant à grand pas et les 20 semaines fatidiques étant écoulées, plus moyen de repousser l’échéance, il a bien fallu que je me jette a l’eau…

Armée de mon dossier béton, d’un bouquin, d’une banane et de mon iPod, me voilà partie un beau matin direction la maternité pour ce que je pensais être une longue attente.

Et… le ciel ne m’est pas tombé sur la tête !

Venir tôt était vraiment une bonne idée car j’étais la première au bureau des inscriptions. J’ai pu leur fournir aisément tout ce qu’ils me demandaient comme papiers vu que j’avais TOUT ramené. Il faut ensuite choisir entre deux circuits : le circuit classique ou l’on est suivi par un docteur ou le suivi assuré par les sages-femmes dans leur propre clinique, la Midwives Clinic. Sachant que je suis déjà suivi par un gynéco dans le privé, j’ai opté pour le suivi à la clinique des sages-femmes. Il parait qu’on y attend considérablement moins longtemps.

Première étape franchie haut la main !

Il me faut maintenant me rendre dans la salle 19 avant de pouvoir prendre mon premier rendez-vous à l’issue duquel mon inscription sera complète et validée.

La salle 19 n’est autre que le service lactation de la maternité. J’y ai rencontré une sympathique consultante en lactation qui m’a expliqué la politique de l’hôpital en matière d’allaitement, c’est un hôpital Ami des bébés. Elle m’a également donné de nombreuses brochures sur l’allaitement, le retour au travail, les recommandations de l’OMS, les horaires du service lactation et des réunions qui y sont fréquemment tenues.
J’ai beaucoup aimé ce petit entretien, c’est appréciable de savoir où se rendre pour trouver une oreille attentive si on recherche de l’aide pour l’allaitement.

Errant dans les couloirs de l’hôpital, j’ai ensuite rencontré une sage-femme qui m’a très gentiment indiqué mon chemin et proposé des informations sur leur cours de préparation a la naissance et à la vie de parents. Il y a des séances en anglais pour les couples le dimanche soir.

Pour finir, j’ai obtenu sans difficultés un rendez-vous pour dans quelques jours. Et  tout cela ne m’a pris qu’une petite heure !

En espérant que tout ce passe aussi bien la prochaine fois…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s