Ce bébé imprévu

Je me décide enfin à écrire et publier cet article que j’ai en tête depuis bien longtemps déjà.

Poulette est un bébé « surprise », comprendre par là que ma grossesse n’était pas prévue, pas si tôt tout du moins. J’ai déjà raconté ici le pourquoi du comment mais pour résumer, lasse de la pilule, j’ai choisi la méthode de la courbe de température sachant qu’il serait bientôt question d’essais bébé. Nous étions donc conscients et prêts à accepter l’éventualité d’une grossesse impromptue, même si je pensais qu’après 10 ans de pilule, il faudrait sans doute un peu de temps pour que la machine se remette en route. Ca lui a pris moins de 3 mois…

Au détour d’une conversation j’apprends qu’une copine est sur le point d’accoucher de son bébé « surprise ». Tiens, tiens, ça me met la puce à l’oreille. Prise d’un doute je file faire un test et la deuxième ligne apparait bien avant les 2 minutes réglementaires. Surprise, je garde ça pour moi toute la journée. On est le 24 décembre, l’ambiance est festive, nos deux familles se rencontrent pour la première fois en prévision de notre mariage prévu 8 mois plus tard… 8 mois ?? Je ne sais pas encore de quand date cette grossesse mais une chose est sûre le mariage est compromis…

Ce fut le plus gros « problème » que cette grossesse surprise nous ait apporté. Nous avons finalement reporté le mariage et au vu du temps qu’il a fait a la date d’origine (pluie et 14°C en plein mois d’août)  on peut dire que tout est bien qui finit bien.

Pourtant parfois, fugacement, il m’arrive de me poser LA question : et si je n’étais pas tombée enceinte ? J’ai mis du temps à écrire cet article parce que je culpabilisais de me poser cette question. Mais j’ai fini par trouver ma réponse : je serais sans doute tombée enceinte quelques mois plus tard. Alors finalement quelques mois d’avance sur notre programme, ce n’est pas grand-chose… Et il suffit que je la regarde pour me dire que finalement sans elle, notre vie aurait été bien fade…

Et je me suis aussi aperçue que les bébés « surprise » étaient loin d’être rare finalement.  On pense bien sûr aux adolescentes mais même plus âgé malgré le panel de moyens de contraception qui nous est proposé, il est parfois difficile de trouver chaussure à son pied (façon de parler). Et lorsqu’on est dans une situation stable ou déjà mère de famille la perspective d’une grossesse semble moins « grave » qu’à 16 ans.

Pourtant gérer les émotions qui accompagnent une grossesse surprise reste compliqué quelque soit l’âge. Les problématiques changent mais il y a toujours un travail de réflexion à faire, soit pour accepter cette grossesse soit décider de l’interrompre.

Pour ma part, je me suis retrouvée dans un cas des plus favorables. Toutefois j’ai ressenti le besoin de lire sur ce sujet. J’ai trouvé de très bons articles (en anglais) ici, et et en français par ici et par . D’autres blogueuses racontent également ça très bien: Nashii et La Mère Joie.

Advertisements

17 réflexions au sujet de « Ce bébé imprévu »

  1. Hi hi, c’est rigolo, j’ai de suite été attirée par ton titre et c’est comme ça que je me suis aperçu que j’étais citée ! 😀
    C’est vrai, pour un bébé surprise, le travail n’est pas le même. 😉

  2. Mais c’est une très belle surprise juste en avance de quelques mois mais finalement. Parfois je me dis que ce sont des surprises plus ou moins désirées; On ne peut pas tout contrôler dans la vie !

  3. Très bel article qui me touche beaucoup car ma puce à moi non plus n’était pas prévue, mais qu’est-ce qu’elle était désirée! En tous cas, par moi, je voulais être maman depuis que j’ai 14 ans… Et puis je savais que je voulais des enfants avec Papa-Nature, alors un peu d’avance sur le programme, ce n’était pas bien grave pour moi, au contraire. Papa-Nature avait été un peu plus difficile à convaincre, il l’avait surtout fait pour moi je crois, il sentait que j’aurais été malheureuse sinon, que notre vie n’aurait plus jamais été la même. Je crois que je n’aurais pas supporté… Heureusement, notre miss est là et en pleine santé, et je n’ai jamais eu de passion aussi intense et débordante que celle d’être maman, et j’adore ça (enfin la plupart du temps – lol). J’aimerais un deuxième maintenant mais on me demande de patienter, pfff 😉

  4. Juste pour dire, ici, j’utilise la méthode sympto-thermique, un peu plus élaboré que juste la courbe de température qui t’indique seulement quand l’ovulation est passée…et pas de bébés non prévus en 5 ans d’utilisation…

    Cela dit, je veux bien croire que les bébés surprise, c’est intense à gérer lorsqu’on apprend la grossesse.

    Et il y a aussi d’autres méthodes pour éviter une grossesse sans hormones: le diaphragme, la cape cervicale, les spermicides (idéalements utilsés avec une petite éponge naturelle imbibée du produit + une dose supplémentaire… ici, le diaphragme ne me convient pas (rapport avec l’anatomie), mais la cape cervicale et les spermicides ont donné de bons résultats (testés dans la période fertile du cycle en évitant les 2-3 jours les plus fertiles).

    Cela dit, c’est vrai que les grossesses surprises sont fréquentes… par exemple, on peut en avoir une avec préservatif + nutella, préservatif + crème fouettée ou avec pilule + antibiotique, ou pilule + haute dose de probiotique si on n’est pas habitués ou pilule + un demi-litre de jus de pamplemousse juste après la prise, ou pilule + fièvre ou pilule + diarrhée…

    Pour répondre à celle qui demandait la probabilité de grossesse avec un mirena, elle est très faible et en général quand ça arrive, le plus souvent c’est que le corps a expulsé le mirena (par exemple le fil du stérilet se plante dans un tampon et on le tire dehors… ou on va courir et il sort sous l’effet des vibrations.

    Bref, pour éviter les grossesses suprises, à part l’abstinence, je ne vois pas…

    • C’etait plus ou moins la methode sympto-thermique que j’utilisais aussi mais pour que ca soit vraiment efficace il faut une certaine rigueur que je n’avais pas car justement une grossesse n’aurait pas ete dramatique. C’est fou comme on croit toujours que « ca n’arrive qu’aux autres »…

  5. Mini capuchon aussi était un peu surprise. Je dis un peu car comme dans ton cas, on avait conscience que ça pouvait arriver. On n’a aucun regret, et dès le début de la grossesse, on était comblés. Ça a été un peu plus compliqué à gérer de l’annoncer à l’entourage, et d’un point de vue matériel. Mais je peux comprendre qu’il y ait un travail à faire sur soi, mine de rien, la projection n’est pas exactement la même que quand on a mis les essais en route depuis plusieurs mois.

    • C’est tout a fait ca. J’en etais deja a 1 mois de grossesse quand je l’ai decouvert, j’ai eu l’impression d’avoir loupe une partie de la grossesse. J’avais toujours imagine que je trouverais un truc sympa pour annoncer la grossesse au papa ben la j’ai du faire avec les moyens du bord

  6. ah les grossesses surprises…notre petite n°3 en ai une! Il a fallu attendre que j’ai des nausées à 2 mois de grossesse pour m’apercevoir que j’étais enceinte…sur le coup, mon homme m’a dit: « oh non pas de trois »..surtout que n°2 n’avait pas 8 mois… Pour ma part, quand j’ai vu le résultat du test j’en ai rigolé tellement ce n’était pas croyable… On avait pris la décision de ne pas la garder et quand nous sommes allés au RDV avec mon gényco, mon mari a apercu de façon involontaire ce petit être sur l’écran et là déclic…on avait quand pris les autres RDV…mais en montant dans l’ascenseur pour partir un regard nous a suffit pour nous dire « on la garde »…et on l’a annoncé dans la soirée à nos familles tellement on était heureux!! et aujourd’hui quand on en parle, on se dit qu’on a bien fait car notre famille ne serait pas pareil sans elle… et elle va bientôt avoir 1an!!
    Par contre maintenant c’est stérilet…même si j’aurais aimé être plus radicale; mais je suis trop jeune!

  7. La surprise je l’ai apprise à 6 mois de grossesse, et les heures, les jours, la semaine entière qui a suivi a été je pense la plus épuisante de ma vie, la + remuante, la + « clarifiante », sur moi , sur nous, sur tout! Et la + stressante, la + angoissante, la + vivifiante, la + terrifiante… Et la + surprenante! ça c’est sûr 😉

  8. Ping : La contraception naturelle | About my bidon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s