3 mois

Hier ma Poulette a fêté ses 3 mois… déjà!

On est maintenant loin du petit bébé tout maigrichon que l’on a ramené de néonat mais elle n’a pas encore complètement rattrapé ses collègues « bébés à terme » du même âge. En même temps lorsqu’on voit ses parents on se doute bien qu’elle sera plutôt asperge que potiron.

L’allaitement se passe bien à part un réflexe d’éjection un peu fort qui m’a occasionné une ou deux crevasses. On y remédie en adoptant la position avachie sur le canapé, ce qui n’est pas pour me déplaire 😉

Les sourires pleuvent, le baptême de l’air s’est bien passé (personne ne nous a jeté des pierres à la sortie de l’avion), l’écharpe est vraiment idéale pour les voyages et depuis peu il n’y a plus qu’un réveil nocturne…

Tout va pour le mieux et il est donc tant de préparer le retour au boulot…

Mes débuts avec l’écharpe extensible

Ayant participé à un atelier de portage j’ai pu essayé différents types de porte-bébés: poche (ou bbtube), sling, Ergo, Manduca, écharpe traditionnelle et écharpe extensible.

J’ai adoré l’écharpe extensible! Contrairement à ce que je croyais cela ne tient pas si chaud que ça. Au contraire j’ai moins chaud avec l’écharpe qu’avec le Manduca… sans doute car le portage en écharpe nécessite moins d’effort physique.

Pourquoi l’écharpe extensible? Car je trouve bien pratique de pouvoir faire son noeud tranquillement à la maison et de pouvoir ensuite mettre et sortir bébé à sa guise. Et c’est tout doux…
L’inconvénient principal de ce type d’écharpe c’est qu’à partir d’un certain poids (la mienne est conçue pour supporter jusqu’à 9 kg) le portage devient moins confortable. Avec ma Poulette poids plume (3.5 kg à 2 mois) j’ai encore le temps avant le poids limite, l’investissement était donc rentable (d’autant plus que j’ai bénéficié d’une promotion).

Le plus dur était donc finalement de choisir la couleur de l’écharpe… dans le doute j’ai pris noir, ça va avec tout…

Les porte-bébés

Abu Dhabi c’est une ville toute jeune, joli terme pour dire que c’est tout en travaux partout. Les trottoirs (quand il y en a) en font les frais : trous, sable, dénivelés impressionnants… tout ça pour dire que la conduite de poussette dans ces rues relève du parcours de force.
Un porte-bébé me parait donc indispensable lorsque j’irais faire deux-trois courses chez l’arabe du coin, pour les sorties a la plage, les diners chez les copains, etc… Je ne vois même pas quand on aurait l’utilité d’une poussette sauf lors des vacances en France ou ailleurs…

Quand on commence à s’intéresser aux porte-bébés, difficile de passer à cote de l’écharpe de portage. Il en existe des tas de marques différentes et des tas de nouages différents, ça doit donc être possible de trouver son bonheur à condition d’essayer pas mal de combinaisons… Ca m’a l’air d’être le meilleur type de portage concernant le confort du porteur, grâce aux différents nouages le poids de bébé peut être vraiment bien reparti.
Mais l’écharpe ne me semble pas vraiment adaptée aux Emirats. Température moyenne en été 45C, en hiver 20/25C… J’ai lu des témoignages de mamans qui trouvaient l’écharpe déjà bien trop chaude au printemps en France alors ici…
Exit l’écharpe…

Il me faut donc quelque chose qui remplisse ces 3 critères indispensables:

  1. bébé doit être dans une position physiologique
  2. ne doit pas tenir trop chaud
  3. être utilisable par le grand et mince papa et la plus petite et mince (avant grossesse tout du moins) maman

Et quelques critères personnels :
– encombrement minimum
– possibilité d’allaiter
– être joli bien sur !

Mon critère numéro 1 m’a déjà permis de faire un bon tri dans la jungle des porte-bébés. Vu que l’utilisation du porte-bébé ne sera pas que ponctuelle et que nous souhaitons l’utiliser dès la naissance, le porte-bébé physiologique me parait mieux adapté à la posture des tout-petits. Ils n’y sont pas « suspendus » comme dans un porte-bébé classique mais assis avec les jambes légèrement écartées et repliées, comme une grenouille. Leur dos est également mieux maintenu, il garde sa courbure arrondie et les hanches sont également bien positionnées.
Le porte-bébé physiologique reproduit donc au mieux la position de bébé dans le ventre de maman. Bien blotti contre celle-ci il peut sentir son odeur et entendre ses battements de cœur, des choses familières et rassurantes.
J’ai répertorié les porte-bébés suivants :

Chaque type de porte-bébé a ses propres avantages et inconvénients et mérite donc un article à lui tout seul. Articles à venir donc prochainement sur ce blog, au gré de mes recherches (il n’est pas exclu que la liste s’allonge en cours de route…).