Le brico du dodo

Ces derniers temps les couchers étaient moins sereins, plus agités que d’habitude. J’y ai  vu l’occasion de ressortir mon livre d’Elisabeth Pantley « Un sommeil paisible et sans pleurs » pour parcourir le chapitre sur les bambins que j’avais complètement délaissé lors de ma première lecture, en espérant secrètement ne jamais en avoir besoin.

J’ai bien aimé  le conseil de fabriquer un livre du dodo mettant en scène le petit rituel du coucher. Poulette, fana de gommettes, et moi, on s’est amusées comme des petites folles à bricoler son petit livre, et on est très fières du résultat :

Les activités manuelles, j’adore ça mais je n’ai malheureusement pas le temps de m’y adonner autant que je le souhaiterais. Alors je bave devant les créations d’Une Maman Créative et je rêve du jour où j’aurais un peu de temps pour sortir ma machine à coudre de son carton et trouver le courage de m’y remettre (la grossesse m’avait donné envie de coudre). En attendant, la nounou n’étant pas très portée sur les activités manuelles (elle préfère les emmener au parc ou à la bibliothèque), je m’organise des petites séances travaux manuels avec ma Poulette où l’on s’en donne à cœur joie sur la pâte à modeler , la peinture à doigts et les bircolages divers et variés.
Mes inspirations proviennent d’ici (ça peut servir en cette période de fête des pères) :
Tête à modeler
Bricokid
Creavea
Nounou bricolage
Avec des loulous

Et vous, quelles sont vos activités pour les petits bouts entre 1 et 2 ans ?

Publicités

100 jours

Bon, docteur Grandsenne, j’ai deux mots à vous dire…
En effet ce cher monsieur affirme dans son livre qu’un bébé se régule de lui-même en une centaine de jours. J’avais beaucoup aimé son livre  et j’ai patienté sagement jusqu’aux 100 jours de ma Poulette (en fait j’ai même patienté 130 jours car le délai de 100 jours correspond à un bébé né à terme donc à une année après la conception) et toujours rien…
Bon je reconnais qu’elle sait faire la différence entre le jour et la nuit mais les nuits se suivent sans pour autant se ressembler… Quoiqu’on commence à apercevoir un semblant de rythme depuis peu. Globalement il n’y a plus qu’un réveil nocturne qui est assez vite expédié : ni Poulette ni moi n’ouvrons les yeux, une tétée d’une dizaine de minutes et hop tout le monde retourne au dodo. Néanmoins les exceptions ne sont pas rares (au moins une nuit par semaine) et avec la reprise du travail, je rêve d’une nuit complète (enfin par complète, je me comprends, 8h de suite ca me suffirait) alors s’il te plait papa Noël, pense à moi…