3 mois

Hier ma Poulette a fêté ses 3 mois… déjà!

On est maintenant loin du petit bébé tout maigrichon que l’on a ramené de néonat mais elle n’a pas encore complètement rattrapé ses collègues « bébés à terme » du même âge. En même temps lorsqu’on voit ses parents on se doute bien qu’elle sera plutôt asperge que potiron.

L’allaitement se passe bien à part un réflexe d’éjection un peu fort qui m’a occasionné une ou deux crevasses. On y remédie en adoptant la position avachie sur le canapé, ce qui n’est pas pour me déplaire 😉

Les sourires pleuvent, le baptême de l’air s’est bien passé (personne ne nous a jeté des pierres à la sortie de l’avion), l’écharpe est vraiment idéale pour les voyages et depuis peu il n’y a plus qu’un réveil nocturne…

Tout va pour le mieux et il est donc tant de préparer le retour au boulot…

Publicités

Baby in the air

Après prendre l’avion enceinte, la suite logique: prendre l’avion avec bébé.

Cet exercice de haut vol n’a pas encore eu lieu, le baptême de l’air de Poulette est prévu pour ses 3 mois, un retour au bercail pour rencontrer les grands-parents et les tontons. Au passage, je remercie celui qui a décrété que les normes pour les photos de passeport (yeux ouverts fixant l’objectif, tête droite et bouche fermée) s’appliquent aussi aux bébés… visiblement il n’en a pas!

Afin de me préparer pour ce grand voyage (j’aurais sans doute à faire l’aller ou le retour seule avec bébé), j’ai donc parcouru ma source d’information préférée, les blogs de mamans. Voilà donc ma petite sélection d’articles que j’ai trouvé très intéressants et pleins de bons conseils:

Finalement il me semble que ce premier voyage risque d’être le plus calme, le second se fera lorsqu’elle aura 9 mois, ça promet d’être plus sportif à ce moment là!

Mon bidon voyage

Depuis le début de cette grossesse, je totalise environ 45h de vol soit 6 voyages en avion et 1 voyage en montgolfière, j’ai donc quelques infos à partager sur le sujet.

Tout d’abord le principal, qui m’a été confirmé par ma gynéco et ma sage-femme : l’avion n’est pas dangereux pour le bébé. C’est même recommandé car il y a moins de vibrations que dans le train ou la voiture.
Pour un court trajet, rien de bien différent entre rester 2h assise dans la voiture ou dans un avion.
Sur un long trajet, c’est le confort de la maman qui prime. A conditions de respecter quelques petites règles, tout se passe très bien (testé et approuvé lors d’un vol de 14h) :

  • porter des bas de contention afin de donner un petit coup de pouce a votre circulation et d’éviter les jambes lourdes voire des complications graves comme la phlébite. C’est pas très sexy (c’est même carrément moche mais sous un pantalon ça passe inaperçu) mais ça marche bien, mes jambes ne sont pas enflées à la sortie de l’avion, beaucoup moins qu’ à la fin d’une réunion qui s’éternise par exemple…
  • penser à se lever et marcher régulièrement. Quand bébé prend votre vessie pour un hochet, il faut de toute façon se lever assez souvent pour aller aux toilettes. Profitez-en pour faire un petit tour de l’avion et/ou aller chercher un verre d’eau.
  • penser à bien s’hydrater (cf. le verre d’eau), l’air des avions dessèche.

Autre méthode qui a bien fonctionné dans mon cas : tendre son ticket à l’hôtesse qui, en voyant le bidon, vous surclasse en classe affaires parce que « vous y serez mieux, quand même ». Un grand merci a cette gentille hôtesse.

Et ensuite ?
Il n’y a plus qu’à profiter de vos vacances bien méritées !